Réforme du système de reconnaissance des maladies professionnelles

Le ministère des Affaires sociales et de la Santé publique de la Belgique a amorcé une réforme du système de reconnaissance des maladies professionnelles et des maladies en relation avec le travail. La première étape de ce projet a été la fusion du Fonds des maladies professionnelles (FMP) et du Fonds des accidents du travail (FAT), lancée en juin 2015. La deuxième étape a consisté à créer, en avril 2016, une commission indépendante multidisciplinaire, la « Commission de réforme des maladies professionnelles du 21e siècle », responsable de formuler des recommandations concrètes pour faire face aux nouveaux risques professionnels. En effet, la législation belge sur les maladies professionnelles, qui est plus centrée sur la réparation individuelle du préjudice que sur la prévention, a peu changé depuis 1963. Actuellement, le ministère travaille à la reconnaissance de l’épuisement professionnel comme maladie liée au travail.

Sources : Eurogip, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique