Souffrez-vous de « brown-out »?

Votre métier ne vous intéresse plus? Les tâches que vous effectuez sont répétitives et sans intérêt? Si la réponse à ces questions est « oui », vous souffrez peut-être du « brown-out », un mal qui pourrait conduire à une forme de dépression.

Ce nouveau terme est récemment sorti de la bouche d’un anthropologue américain et il qualifie les fonctions qui n’ont aucune utilité réelle et qui impliquent un désintérêt total de ceux qui les remplissent.

Les emplois qui peuvent conduire à cette pathologie se retrouvent dans plusieurs corps de métier, allant de la fonction publique au monde médical. Selon les auteurs d’un livre sur le sujet, The Stupidity Paradox, elles ont un point commun : procurer au travailleur un sentiment d’absurdité et d’inutilité. Par exemple, un ingénieur qui construirait un objet destiné à se briser ou des pharmacologues qui concevraient des médicaments pour des maladies imaginaires. En fait, selon l’étude d’une société américaine, 40 % des travailleurs souffriraient de ce mal, et selon un philosophe canadien, Alain Denault, l’organisation du travail de nos jours en serait la cause. Il s’agit d’un sujet qui mérite d’être pris au sérieux par les entreprises et les institutions.

Source : Passeport Santé