Ontario : nouvelle politique sur le dépistage des drogues et de l'alcool en milieu de travail

Le 13 octobre dernier, la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) a lancé une nouvelle édition de sa politique sur le dépistage des drogues et de l’alcool. Cette politique offre des indications aux employeurs et employés de l’Ontario sur le dépistage des drogues et de l’alcool, et sur les préoccupations qu’il pourrait entraîner sur le plan des droits de la personne. La politique décrit les cas où les règles relatives au dépistage peuvent être discriminatoires et les cas où elles peuvent être justifiées. Lorsque de telles politiques sont nécessaires pour assurer la sécurité, elle donne des indications sur la façon de les élaborer de manière à respecter les droits de la personne. La politique tient compte de la jurisprudence et des recherches les plus à jour, et propose des exemples simples qui informent les personnes de leurs droits et aident les employeurs à prendre des décisions éclairées à propos du dépistage des drogues et de l’alcool. Le dépistage des drogues et de l’alcool en milieu de travail peut faire l’objet d’une contestation en justice parce qu’il peut entraîner un conflit entre les droits de la personne, les droits à la vie privée et les exigences des employeurs. La version mise à jour de la politique de la CODP fournit des indications claires et concises sur la façon de concilier l’importance d’assurer un milieu de travail sûr pour tous et de respecter les droits de la personne et la vie privée des employés.

Source : Commission ontarienne des droits de la personne, Politique sur le dépistage des drogues et de l’alcool