Une recherche évalue les effets du port de prothèses auditives sur la posture

Dans les milieux de travail, les chutes de plain-pied se produisent dans tous les secteurs d’activité, autant chez les hommes que chez les femmes. D’ailleurs, une étude de l’IRSST mentionnait que les chutes de plain-pied constituent le genre d’accident le plus fréquent au Québec chez les personnes de 45 ans et plus. Avec l’âge, ces risques deviennent de plus en plus grands. Dans un contexte de vieillissement de la main d’œuvre et du report de l’âge de la retraite, les risques de chute deviennent particulièrement préoccupants pour les milieux de travail.

Plusieurs recherches ont démontré une relation entre la perception auditive et les risques de chutes de plain-pied. En effet, il a été suggéré que plus une personne présente une perception auditive dégradée, moins le contrôle de la posture est efficace ce qui augmente les risques de chutes. Il devient donc nécessaire d’investiguer davantage la contribution possible des appareils auditifs dans la prévention des chutes de plain-pied.

Cette recherche vise à évaluer l’effet du port de prothèses auditives sur le contrôle postural chez les travailleurs atteints d’une perte auditive. Les données issues de cette recherche constitueront des bases scientifiques solides qui permettront de mieux conseiller, informer et orienter les intervenants en santé dans le choix de prothèses auditives afin d’en optimiser leur utilisation.

Évaluation de l’impact du port de prothèses auditives sur le contrôle postural chez les travailleurs ayant une perte auditive - 2016-0027 - Responsables : François Champoux et Tony Leroux, Université de Montréal