Les yeux : l’origine du décalage horaire

Des chercheurs de l’Université d’Edimbourg auraient découvert l’origine du décalage horaire. Un groupe de cellules de la rétine aurait un effet sur le rythme circadien et serait en grande partie responsable des symptômes du « jet lag » : grande fatigue, perte d’appétit et malaise général. Le professeur Mike Ludwig, qui a dirigé les recherches, est confiant qu’une goutte oculaire pourrait modifier le fonctionnement de notre horloge biologique. Cette découverte, bien que très intéressante pour les voyageurs, servirait aussi aux travailleurs de nuit qui souffrent des symptômes du décalage horaire.