Un vaccin contre le Zika

Des chercheurs du CHUL à Québec développent un vaccin contre le Zika. Ces chercheurs seront les premiers à tester un vaccin de ce virus sur des humains. Le Zika est surtout présent en Amérique du Sud, et plus intensément au Brésil. Cependant, quelques voyageurs canadiens ont contracté le virus à l’étranger et ont été diagnostiqués une fois revenus au pays. Lors des vacances en Amérique du Sud, les voyageurs doivent faire attention aux piqûres du moustique tigre et consulter un médecin s’ils ont une fièvre en revenant de voyage. Actuellement, il n’existe pas de traitement contre le Zika; toutefois, un test diagnostique le virus. La plupart des personnes qui le contractent n’ont aucune idée qu’elles sont infectées puisqu’elles ne présentent aucun des symptômes : éruptions cutanées, fièvre, maux de tête ou douleur aux yeux. Quelques rares personnes malades peuvent développer des maladies neurologiques. Pire encore, les femmes contractant le virus accouchent souvent de bébés ayant de petites têtes. Cette microcéphalie peut causer un retard de développement et des problèmes physiques graves.