Réfléchir sur le travail et son avenir

La Commission internationale sur l’avenir du travail, fondée par l’Organisation internationale du travail (OIT), a vu le jour en août dernier. Elle a pour but de répondre aux questions entourant la nature du travail de demain et son évolution générale. C’est le premier ministre suédois, Stefan Löfven, accompagné de la présidente de la République de Maurice, Ameenah Gurib-Fakim, qui sont à la tête ce projet. Ces coprésidents sont soutenus par 26 autres membres, dont Richard Samans, le directeur général du Forum économique mondial, et Winnie Byanyima, directrice d’Oxfam. La Commission dévoilera le résultat de ses études dans deux ans, lors du 100e anniversaire de l’OIT.