L’Espagne lance un nouveau programme pour les entreprises à forte sinistralité

En 2016, l’Andalousie a connu une hausse considérable du nombre d’accidents du travail, qui a été associée à une reprise de l’activité économique. L’exercice des activités ayant un degré de risque élevé et les conditions de travail étant précaires, le Conseil de l’emploi de l’Andalousie a mis en place le programme « Alerte accidents », qui s’adresse aux entreprises qui ont eu au moins deux accidents du travail graves ou un accident mortel. L’objectif est d’offrir, sur une base volontaire, un service de conseil et de soutien technique à ces entreprises pour corriger les défaillances de leur système de prévention. Ces services sont offerts dans un délai maximal de six mois après l’accident et s’étendent sur une période d’un an. Le programme sera évalué avec la même méthodologie utilisée pour le Plan de contrôle des entreprises à plus fort indice de sinistralité (Paemsa), qui a permis de réduire le nombre absolu d’accidents de plus de 40 % et le taux d’incidence de plus de 50 %.