L'IRSST et le vaste sujet des isocyanates

L'IRSST et le vaste sujet des isocyanates

Les isocyanates figurent encore parmi les produits les plus préoccupants en matière d'asthme professionnel, autant au Canada qu'ailleurs dans le monde. L'IRSST s'intéresse à ces substances, à leurs effets sur la santé et à l'évaluation de l'exposition des travailleurs depuis maintenant près de 30 ans. Grâce aux connaissances et au savoir-faire acquis depuis ce temps, ainsi qu'aux outils mis au point en collaboration avec ses nombreu partenaires, l'Institut s'est taillé une place de leader mondial dans la prévention de l'asthme professionnel aux isocyanates. Au cours des ans, la recherche a porté sur plusieurs aspects clés de cette problématique. En voici un aperçu :

 

L'évaluation de l'exposition

Concentrations d'isocyanates dans les ateliers de peinture automobile ; élaboration d'une méthode pour mesurer la présence de monomères et d'oligomères des isocyanates dans l'air ; étude des isocyanates générés par la dégradation thermique de revêtements à base de polyuréthane ; conception d'une méthode d'analyse d'isocyanates à très haute sensibilité permettant d'identifier un poste de travail exempt de ces produits afin de relocaliser des travailleurs sensibilisés dans un milieu sain.

Le diagnostic de l'asthme professionnel

Création d'une méthode et de tests de provocation bronchique (particules, vapeur) ; conception d'une chambre d'exposition aux aérosols de prépolymères d'isocyanates.

L'évaluation et les moyens de prévention

Établissement de critères de performance et évaluation des cabines ventilées ; évaluation de l'exposition aux postes de travail situés à l'extérieur des cabines ; étude de la performance de ce type de protection.

Le transfert de connaissances

Préparation d'outils de vulgarisation, par exemple guides et page Web ainsi que de présentations de l'IRSST à titre de ressource experte dans le domaine. Malgré la progression des connaissances sur les risques liés aux isocyanates, les propriétés uniques de ces substances en font des produits de plus en plus utilisés dans divers procédés de fabrication et de production, particulièrement dans les secteurs de l'automobile et de la construction. Heureusement, l'Institut et ses partenaires veillent au grain. Par son approche favorisant le transfert des connaissances et la publication récente d'une version améliorée et mise à jour du Guide de prévention pour une utilisation sécuritaire des isocyanates, il réaffirme son rôle de chef de file en la matière.

 

Pour en savoir plus

ROBERGE, Brigitte, Simon AUBIN, Claude OSTIGUY, Jacques LESAGE. Guide de prévention pour une utilisation sécuritaire des isocyanates – Démarche d'hygiène du travail, Guide technique RG-764, 94 pages.

ROBERGE, Brigitte, Bernard TEASDALE. La pulvérisation de mousse de polyuréthane - Guide de bonnes pratiques, 2e édition, Guide RG-623, 36 pages.

LABRECQUE, Manon, André CARTIER, Jean-Luc MALO, Jules TURCOT. Comparaison de deux approches différentes pour identifier les sujets atteints d'asthme professionnel aux isocyanates, Rapport R-603, 35 pages.

BOUTIN, Michel, Claude OSTIGUY, André DUFRESNE, Martine CHARETTE, Jacques LESAGE. Détermination de la concentration d'isocyanates aéroportés pendant la dégradation thermique de peinture automobile dans des ateliers de réparation de carrosserie, Rapport R-456, 26 pages.

OSTIGUY, Claude, Sébastien GAGNÉ, Jacques LESAGE, Huu Van TRA, Yves CLOUTIER. Développement d'une méthode d'analyse d'isocyanates à très haute sensibilitéDéveloppement d'une méthode d'analyse d'isocyanates à très haute sensibilité, Rapport R-419, 43 pages.

BOUTIN, Michel, Jacques LESAGE, Claude OSTIGUY, Michel J. BERTRAND. Identification et quantification des isocyanates générés lors de la dégradation thermique d'une peinture automobile à base de polyuréthane, Rapport R-418, 55 pages.