Vidéo : Cap sur la sécurité à bord des homardiers

homardiers

« La pêche, c'est un métier risqué. Si c'est difficile d'amener le risque à zéro, tu peux t'organiser pour minimiser le risque pour qu'il y ait le moins d'accidents possible » Cette citation est de Mario Déraspe, capitaine-propriétaire d'un homardier et président de l'Association des pêcheurs propriétaires des Îles. Elle est tirée de la vidéo Cap sur la sécurité à bord des homardiers que l'IRSST a lancé.

Ce pêcheur expérimenté connaît bien les risques dont il parle : efforts excessifs, mouvements répétitifs, risque de glisser sur le pont, d'être heurté par des objets, de subir un accident nautique, d'être coincé ou écrasé par du gréement et de faire une chute par-dessus bord. Avec d'autres pêcheurs de homard des Îles-de-la-Madeleine et de la Gaspésie, il a accepté, il y a quelques années, de participer à des recherches que Merinov et l'Université Laval ont menées sur la prévention des chutes par-dessus bord des homardiers, dans le contexte d'une étude subventionnée par l'IRSST. Divers incidents, mais surtout le décès d'un pêcheur tombé à la mer, avaient incité la CNESST à demander à l'Institut d'entreprendre des études sur la sécurité dans ce secteur.

Ces recherches ont permis de décrire une quarantaine de stratégies de prévention et des savoirs de prudence que les équipages des homardiers ont mis au point. Les chercheurs en ont retenu 11 qu'ils considèrent les plus efficaces pour réduire les risques et les plus faciles à transposer au plus grand nombre d'équipages. C'est ce qui constitue la trame de la vidéo d'une trentaine de minutes. Son objectif ? Sensibiliser les équipages de homardiers aux mécanismes de prévention mis en place par les gens de l'industrie, souvent les pêcheurs eux-mêmes. Tournée à bord de bateaux de pêche de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, elle montre des pêcheurs et des aides-pêcheurs exécutant leurs tâches. On les entend expliquer leur métier, les risques qui y sont liés et la nécessité d'être prudent. Les stratégies de prudence sont décrites selon le type d'activité : chargement du bateau, mise à l'eau des casiers, remontée et remise à l'eau des casiers.

La vidéo s'adresse aux pêcheurs eux-mêmes, aux centres de formation professionnelle qui donnent des cours aux pêcheurs de homards ainsi qu'aux associations de pêcheurs et aux organismes de réglementation. Tous y verront l'intérêt de l'utiliser dans leurs efforts de sensibilisation.

Vidéo