Manutention manuelle - Mieux planifier la prévention et l'adapter au milieu de travail

L'IRSST a lancé l'Outil d'aide à la planification pour une manutention manuelle sécuritaire, qui devrait permettre de mieux comprendre les situations de manutention et de planifier des transformations et des activités de formation adaptées au contexte du travail.

La manutention n'est pas une occupation toujours homogène à laquelle on peut appliquer des moyens de prévention valables en toute situation. Au contraire, ces activités sont répandues, très diversifiées et sources de contraintes musculosquelettiques qui peuvent varier grandement selon le contexte.

Des chercheurs et des experts nous convient à élargir notre compréhension de la manutention, dans le but de pouvoir envisager, en plus de la formation, des transformations dans le milieu de travail comme moyen de prévention.

Pour aider les entreprises à identifier les situations à risque et à mieux cibler les moyens de prévention requis, l'IRSST vient de produire un guide à l'intention de tous ceux que cela peut concerner, tels que les manutentionnaires, les membres des comités de santé et de sécurité (CSS), les gestionnaires, les consultants, les superviseurs : Outil d'aide à la planification pour une manutention manuelle sécuritaire; transformer des situations de manutention, planifier une formation sur mesure.

Ce document, qui est en fait un outil, constitue la suite logique d'une recherche approfondie sur la manutention, dont l'IRSST a publié le rapport en 2011 : Programme de formation participative en manutention manuelle. Deux des auteures de ce rapport, appuyées par un comité de travail, ont uni leurs efforts pour produire le guide.

 « Les organisations ont souvent unemauvaise perception des activités de manutention, indique Christian Pinsonnault, ergonome à l'Équipe Entrac, qui a participé au comité de travail ayant contribué à élaborer cet outil d'aide. Ce guide leur permet d'avoir une meilleure compréhension des enjeux et de déterminer qu'outre la formation, d'autres pistes de transformation peuvent aussi être envisagées. »

Les travailleurs sont en effet exposés à des contraintes de manutention multifactorielles. En s'appropriant l'outil, les organisations seront amenées à poser un regard plus large tant sur la manutention que sur l'ensemble des moyens à déployer pour mieux gérer les risques du métier.

Pour faire le tour de la question

Illustration : Hervé Charbonneau

Présenté sous forme d'une brochure téléchargeable d'une cinquantaine de pages, l'Outil d'aide à la planification pour une manutention manuelle sécuritaire est constitué de cinq fiches à remplir. Un groupe de travail formé de membres d'un comité de santé et de sécurité, d'un contremaître et de manutentionnaires expérimentés ou novices peut le faire.

La première fiche invite à l'identification des situations de manutention où l'on pourrait intervenir. Elle cherche à cerner quels genres de problèmes musculosquelettiques les travailleurs rapportent, quel type de manutention se fait dans l'entreprise et dans quel contexte.

La deuxième fiche cible plus particulièrement les situations de manutention retenues pour faire l'objet d'une intervention. Elles sont déterminées selon la gravité des blessures potentielles et le nombre de personnes concernées, après l'analyse des résultats obtenus de la fiche 1.

La troisième fiche cherche à faire comprendre les caractéristiques de chaque situation retenue à la fiche 2. Elle invite également à préciser les informations utiles pour l'intervention, qu'il s'agisse de formation ou de transformation.

La quatrième fiche vise à définir les aspects à améliorer pour chacune d'elles, toujours en partant des situations de manutention retenues à la fiche 2. Par exemple, diminuer les poids ou les volumes, améliorer la prise, mieux répartir la manutention dans le temps, disposer des bons outils, etc.

La cinquième fiche permet, quant à elle, de rassembler les informations à transmettre au formateur pour la planification de la formation et du suivi. Elle définit en détail les objectifs et les attentes de la formation.

On peut remplir le document au complet, ou seulement certaines de ses sections, selon les besoins.

Que le guide permette de dépister les obstacles en matière de manutention qu'il n'est pas toujours évident de reconnaître était l'un des buts de ses concepteurs. « Une mauvaise organisation du travail, des cartonnages trop minces qui rendent les charges plus fragiles ou des tâches répétitives peuvent causer plus de fatigue et de blessures », illustre Monique Lortie, professeure au Département des sciences biologiques de la faculté des sciences de l'UQAM, cosignataire du rapport de recherche et de l'outil d'aide avec Marie St-Vincent, de l'IRSST.

L'outil permet de faire un tour d'horizon qui ne se limite pas aux mouvements du travailleur. Il englobe l'ensemble des conditions entourant les tâches de manutention. « En remplissant les fiches en pensant que les problèmes de manutention se concentrent surtout au poste A de l'entreprise, une organisation peut découvrir des enjeux de manutention aux postes B, D et F, indique Christian Pinsonnault. Cela l'amène à élargir sa compréhension de la manutention, à mieux cerner les contraintes et à adapter ses actions en conséquence. »

Ayant l'outil rempli entre les mains, le formateur dispose de toutes les informations nécessaires pour bâtir une formation sur mesure.

À l'origine, une recherche

Manutention manuelle
Illustration : Hervé Charbonneau

Faire de la manutention ne se limite pas à lever, abaisser, pousser ou transporter des charges de façon plutôt homogène, en respectant les consignes qui ont fortement imprégné les milieux de travail : dos droit, genoux pliés, base d'appui large, manutention sans hâte. Si ces conseils très généraux valent encore dans certains cas, ils sont loin de convenir à toutes les situations de manutention. Ils peuvent même s'avérer physiologiquement coûteux pour certains travailleurs.

Les auteures convient à un changement de paradigme. Elles sont convaincues qu'il faut modifier ce qui se fait actuellement. Leurs recherches reposent sur plusieurs années d'observation, de réflexion et d'analyse sur le terrain et en laboratoire. Pour elles, l'approche et la formation classiques ne remplissent plus leur mission préventive.

Tous les travailleurs qui font de la manutention ne portent pas forcément le titre de manutentionnaire. Plusieurs tâches dans les univers de la construction, de la cueillette des ordures, de la livraison, de la distribution du courrier, de la quincaillerie, du commerce de détail, de la mécanique et de l'entreposage, entre autres, font appel à de telles activités.

L'élargissement du concept de manutention et du nombre de personnes visées a des répercussions majeures sur la façon dont on peut prévenir les problèmes musculosquelettiques. En se penchant sur les nombreuses facettes de la manutention, des chercheurs ont rapidement fait le constat suivant : il faut revoir l'ensemble de la formation. C'est le nerf de la guerre.

« La question a été soulevée très tôt, à savoir que la formation doit toujours être adaptée au contexte et aux besoins, indique Monique Lortie. La manutention varie beaucoup d'un milieu à l'autre. Elle peut être dispersée, saisonnière, occasionnelle ou en rotation, par exemple. On ne peut donc aborder la formation des travailleurs qui manipulent des charges très variées dans des contextes qui changent continuellement de la même manière que pour des travailleurs qui se trouvent dans un environnement relativement stable. »

Il est clair que les formations courtes, rapides et formatées qu'exigent souvent les milieux de travail ne tiennent pas la route. « On ne peut pas avoir le même programme partout », explique Monique Lortie. La formation ne règle pas tous les problèmes. Il y a d'autres pistes de prévention et d'autres types d'interventions à explorer en parallèle, selon les situations dans l'entreprise. « Par exemple, si les équipements sont en mauvais état ou inadéquats, ou si la cadence est trop rapide, la formation ne peut régler cela », ajoute l'experte.

Les auteures du rapport de recherche ont eu l'occasion de côtoyer plusieurs populations de manutentionnaires. « Dans beaucoup de milieux, nous avons un constat d'échec depuis assez longtemps. Souvent, la formation est inexistante ou elle n'est pas adaptée aux besoins », soutient Monique Lortie.

Il fallait donc aller plus loin dans la compréhension de la manutention pour arriver à la conception de formations plus adéquates. Avec le rapport de recherche et l'outil d'aide à la planification, deux grands pas viennent d'être franchis.

Pour en savoir plus

LORTIE, Monique, Marie ST-VINCENT. Outil d'aide à la planification pour une manutention manuelle sécuritaire, Fiche technique RF-782, 60 pages.

DENIS, Denys, Monique LORTIE, Marie ST-VINCENT, Maud GONELLA, André PLAMONDON, Alain DELISLE, Jacques TARDIF. Programme de formation participative en manutention manuelle – Fondements théoriques et approche proposée, Rapport R-690, 172 pages.

La manutention sous tous ses angles

Au fil des années, l'IRSST a acquis une solide expertise en manutention, un sujet que des chercheurs ont étudié sous différents angles. Voici une liste de documents offerts sur le site Web de l'Institut.

Articles de Prévention au travail

Manutention au féminin – Regard biomécanique et ergonomique :

www.irsst.qc.ca/prevention-au-travail/media/documents/fr/prev/V26_02/21.pdf

Contextes de manutention – Une grille d'analyse pour mieux comprendre :

www.irsst.qc.ca/media/documents/fr/prev/v25_02/21.pdf

Rapports de recherche

Impacts biomécaniques et ergonomiques de la manutention chez les travailleurs obèses :

http://www.irsst.qc.ca/publications-et-outils/publication/i/100700/n/impacts-biomecaniques-et-ergonomiques-de-la-manutention-chez-les-travailleurs-obeses-r-781 

Analyse des activités de manutention de journaliers d'une grande municipalité québécoise : un outil pour composer avec le caractère changeant de la manutention :

http://www.irsst.qc.ca/publications-et-outils/publication/i/100611/n/analyse-activites-manutention-population-journaliers-grande-municipalite-quebecoise-outil-pour-composer-caractere-changeant-manutention-r-704

 

Vidéo

Développement d'un programme de formation à la manutention manuelle – Présentation de résultats de recherche :

http://www.irsst.qc.ca/publications-et-outils/video/i/100033/n/developpement-d-un-programme-de-formation-a-la-manutention-manuelle

 

Site Web

http://manutention.irsst.qc.ca/