La santé et la sécurité du travail, ça ne s'improvise pas!

Dans le cadre des treizièmes Olympiades québécoises de la formation professionnelle et technique, au Centre de foires de Québec, les 8 et 9 mai derniers, la CSST a organisé un événement unique et original, de concert avec la Ligue nationale d’improvisation (LNI), soit la tenue de matchs d’improvisation qui avaient pour thème la santé et la sécurité du travail. La CSST tenait ainsi à sensibiliser par le jeu les jeunes d’âge scolaire et les visiteurs à la prévention des accidents du travail. Dans une ambiance parfois survoltée, plus de 1 800 jeunes ont participé à l’activité, qui fut un véritable succès populaire!

†††  Le concept a été entièrement élaboré par la CSST, en collaboration avec la LNI, ce qui a permis de faire de cet événement unique un succès. Pour organiser cette activité, la CSST a dû déployer un stand nouveau genre incluant une patinoire et des estrades. Le concept du jeu était fort simple : les équipes sélectionnées avaient la chance d’improviser devant public, avec des comédiens professionnels, Maryvonne Cyr, Jean-Philippe Durand et Frédéric Barbusci, dans le décor de la LNI.

Ainsi, deux équipes de quatre joueurs, les bleus et les rouges, devaient, à trois reprises, séduire les spectateurs et démontrer leur savoir-faire dans cette compétition amicale, qui s’est déroulée dans la bonne humeur. Les spectateurs sur place devaient voter pour leur équipe favorite et encourager les participants. Les jeunes semblaient intrigués par le concept. Plusieurs écoles, invitées au préalable à inscrire leurs groupes aux matchs d’improvisation, ont participé à ce défi. Le 8 mai, ce sont les élèves du secondaire qui ont visité l’exposition. Le 9 mai, ce fut au tour des élèves du primaire.

Les jeunes, séparés en deux équipes de quatre joueurs, étaient coachés par des comédiens professionnels.
Photo: Les jeunes, séparés en deux équipes de
quatre joueurs, étaient coachés par des comédiens professionnels.
Les spectateurs sur place devaient voter pour leur équipe favorite et encourager les participants.
Photo: Les spectateurs sur place devaient voter
pour leur équipe favorite et encourager les participants.

Pour susciter la participation des jeunes, des mises en situation avaient été soigneusement préparées. Les sujets étaient diversifiés et touchaient la santé et la sécurité du travail. Des simulations ont notamment été faites sur la première journée au travail d’un jeune, les émotions entourant un accident du travail et la réaction des collègues lorsque de telles situations se produisent, sur l’importance de demander une formation et d’être supervisé lors des premiers jours de travail, sur les conséquences d’un accident du travail et les répercussions qui s’ensuivent, comme les dommages physiques, qui peuvent être permanents, et le deuil de pouvoir faire certains types d’activités.

Pendant ce temps, l’animatrice sur place profitait des caucus pour parler de prévention aux jeunes et éveiller leur curiosité et leur intérêt envers la santé et la sécurité du travail en leur posant des questions et en leur donnant des statistiques.

Plusieurs enseignants ont visité le stand de la CSST et ont assisté à des matchs d’improvisation de leurs protégés. Ils ont exprimé leur satisfaction par rapport à l’activité proposée par la CSST. « Je trouve cette activité très stimulante pour les jeunes », affirmait l’un d’eux. Les jeunes sont repartis enchantés de leur expérience.

L’activité a permis à plusieurs jeunes d’en apprendre davantage sur la santé et la sécurité du travail tout en s’amusant et en faisant preuve de créativité. Après coup, la CSST parie que ceux-ci seront davantage conscients de l’importance de reconnaître et de prévenir les risques pour la santé et la sécurité, tant pour eux que pour les autres, lors de leur entrée sur le marché du travail. Cette activité s’inscrivait dans les actions de sensibilisation et de communication auprès des jeunes, visant notamment le développement du réflexe de la prévention dès le plus jeune âge et dès l’apprentissage d’une formation. ……

Les Olympiades professionnelles

Depuis 1999, la CSST est associée à titre de partenaire à Compétences Québec, dont le mandat est de valoriser et de promouvoir la formation professionnelle et technique auprès des jeunes. Dans le cadre de ce mandat, Compétences Québec organise les Olympiades québécoises de la formation professionnelle et technique et assure la participation des jeunes finalistes québécois aux concours canadien et international. Inspirée des Jeux olympiques, cette compétition permet à plusieurs jeunes du Québec inscrits dans un programme de formation professionnelle ou technique de s’affronter lors de compétitions. Les jeunes visiteurs peuvent assister aux compétitions et aux démonstrations mettant en vedette près de 300 jeunes provenant de partout au Québec, dans plus de 30 disciplines, dont le soudage, la cuisine d’établissement, la mécanique automobile et le génie mécanique, pour n’en nommer que quelques-unes! Les élèves sont aussi invités à expérimenter eux-mêmes certaines techniques de plusieurs métiers spécialisés.


Le Centre de documentation vous recommande